logo rambert

banniere3.jpg

Les jeudistes le long de l’Arnon

L’Arnon, dites vous, c’est où ? On a presque envie de dire, comme le fait Gilles dans la Venoge, que « C’est de l’eau qui coule à un joli niveau. Bien sûr c’est pas le Fleuve Jaune » ? Parce que, n’est-ce pas, comme la Venoge, l’Arnon prend sa source dans le Jura. Derrière Sainte-Croix, et, comme elle, il « fait de puissants détours, loin des pintes, loin des villages », avant de se jeter dans le lac de Nauchâtel douze kilomètres plus loin, entre Corcelettes et Onnens. C’est de là que nous sommes partis, en ce 22 juin 2016 vers 10 h 30, pour découvrir et remonter au plus près ce petit fleuve bien vaudois.

Lire la suite...

Les jeudistes à Bournens

Il y a des sortes de traditions non écrites parmi les Jeudistes. L’une d’entre elles est de se retrouver en juin pour une rencontre informelle en forêt, au refuge de Bournens. Cette année n’a pas fait exception à la règle. Et comme toujours, l’ambiance y est un peu comme dans la Venoge de Gilles : tranquille et pas bien décidée.

Lire la suite...

Les jeudistes sur la Sarine

Un peu par hasard, les Jeudistes avaient choisi le jour de la Fête-Dieu (26 mai) pour aller à la découverte de la Sarine en amont de Fribourg. Pas étonnant s’ils ont rencontré de nombreux Fribourgeois ravis de profiter du congé et du beau temps pour se balader dans la nature.

Lire la suite...

Les jeudistes du Mont à Montheron

Les jeudistes sont comme la Venoge. Ils font de « puissants détours » pour point A à un point B. Le rendez-vous de 10h30 en ce 28 avril au parc du Châtaigner, au Mont, laissait sous-entendre qu’on marcherait ensuite vers le nord. Pas du tout !

Lire la suite...

Comment transformer une catastrophe en un succès inespéré

Imaginez un peu. Vous organisez un repas pour 26 personnes. Et deux jours avant, vous apprenez que la cuisinière fait faux bond. C’est ce qui est arrivé à Philippe Vittoz, lui qui devait organiser le repas des jeudistes du 7 avril à Bulle, avec Doris aux fourneaux, lorsqu’il apprend lundi 4 que Doris a eu une sorte d’infarctus. Que faire ? Tout annuler ? Non, dit Claire-Lise, qui relève le défi au pied levé.

Lire la suite...